mercredi 19 mai 2010

office pour le 20 mai : St Bernardin de Sienne


20 mai

Saint Bernardin de Sienne

Bernardin Albizesca, de la noble famille des Albizeschi de Sienne est né le 8 septembre 1380, en Toscane, à Massa Maritima, près de Sienne dont son Père était le podestat. À peine âgé de 6 ans, il devint orphelin et fut élevé par son oncle.

Il étudia le Droit, et s’enrôla dans une confrérie de pénitents pour aider les malades près du grand hôpital « Santa Maria della Scala » de Sienne. Il montra un dévouement admirable pendant la peste qui désola Sienne en 1400, si bien qu’on lui confia la direction de cet établissement.

En 1402, il entra chez les Franciscains de la stricte Observance ; y fit profession le 8 septembre 1403 et fut ordonné prêtre le 8 septembre 1404. Il se consacra alors à la prédication, surtout dans l’Italie du Nord, tandis qu’il résidait, de préférence, dans les ermitages. À partir de 1417, ayant prêché à Milan, sa renommée de prédicateur devint manifeste et on l’appelait de toutes les villes de l’Italie, pour des auditoires de plusieurs milliers de personnes. Il était contraint de prêcher sur les places publiques, car aucune église ne pouvait contenir ces foules.

Il prêchait essentiellement la pénitence, l’invitation à la conversion des mœurs et s’adressait aussi bien au peuple qu’aux responsables des cités, provoquant parfois des réformes des législations locales, notamment en ce qui concerne les pratiques usuraires qui pesaient lourdement sur le pauvre peuple.

Il invitait les édiles à inscrire le nom de Jésus sur les murs des édifices, au moins les 3 lettres IHS (Iesus humani salvator, Jésus sauveur des hommes). Il prêchait en montrant aux foules un panneau portant le monogramme du Christ "IHS" peint en lettres (gothiques) d'or dans un soleil symbolique. En effet sa prédication était centrée sur le nom de Jésus dont il recommandait la dévotion. Quelques religieux, jaloux de ses succès, le dénoncèrent à Rome, l’accusant de déviation doctrinale. Saint Jean de Capistran prit sa défense auprès du pape Martin V. Celui-ci approuva la dévotion au Nom de Jésus et voulut faire de Bernardin l’évêque de Sienne. Mais Bernardin refusa, préférant continuer ses prédications en Italie. Le 7 janvier 1432, malgré de nouvelles attaques contre Bernardin, le pape Eugène IV imposa le silence à ses détracteurs.

En 1438, Bernardin devint vicaire général de l’Ordre franciscain, et y développa la réforme dont il devint l’ardent promoteur, y gagnant de nombreux couvents et ermitages d’Italie. Il envoya des missionnaires en Orient, dans l’espoir de permettre un rapprochement avec les chrétiens séparés, ce qui devint la visée du Concile de Florence où il eut l’occasion de s’adresser lui-même aux pères Grecs (1439). Le pape Eugène IV, en 1443, le désigna comme prédicateur d’une croisade contre les Turcs, mais il ne semble pas avoir eu l’occasion de s’acquitter de cette charge.

Ayant résigné sa charge de Vicaire de l’Ordre, il reprit ses tournées de prédication vers le Royaume de Naples, mais il était très fatigué et usé. Il attrapa une fièvre maligne, à Aquila où il mourut, le 20 mai 1444, dans le couvent de cette ville, tandis que les frères chantaient l’antienne : « Père, j’ai manifesté ton nom aux hommes… Je viens vers Toi. ». Il fut inhumé dans l’église du couvent. De nombreux miracles lui furent attribués, si bien que le pape Nicolas V le canonisa le 24 mai 1450.

Office du Soir du 20 mai 2010
Saint Bernardin de Sienne

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
AMEN ALLELUIA

Hymne

Il a, Seigneur, cherché ton nom

Quand le désert brûlait de toi.

Seigneur, quel est ce nom ?

Celui qui est ce qu’Il sera,

Dans le temps et l’éternité.

Il a, Seigneur, trouvé ton nom

En accueillant le Premier-Né

Seigneur, quel est ce nom ?

Emmanuel, le Bien-Aimé,

Dans le temps et l’éternité.

Il a, Seigneur, pleuré ton nom

En regardant le Crucifié.

Seigneur, quel est ce nom ?

Jésus qui a livré l’esprit,

Pour le temps et l’éternité.

Il a, Seigneur, crié ton nom

La terre en est transfigurée

Seigneur, quel est ce nom ?

Celui du Fils ressuscité,

Pour le temps et l’éternité.

Tu lui dévoiles enfin ce Nom,

Lorsque son heure est arrivée.

Seigneur, il sait ton nom :

Dieu de tendresse et de beauté,

Pour les siècles d’éternité.

Antienne

Le Seigneur lui donne le trône de David, alléluia.

Psaume 131

Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
et tout répit à mes paupières,
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
nous l’avons trouvée près de Yagar.
Entrons dans la demeure de Dieu,
prosternons-nous aux pieds de son trône.

Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
toi, et l’arche de ta force !
Que tes prêtres soient vêtus de justice,
que tes fidèles crient de joie !

Pour l’amour de David, ton serviteur,
ne repousse pas la face de ton messie.

Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

« Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
« Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré.

« Je bénirai, je bénirai ses récoltes
pour rassasier de pain ses pauvres.
Je vêtirai de gloire ses prêtres,
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

« Là, je ferai germer la force de David ;
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
Je vêtirai ses ennemis de honte,
mais, sur lui, la couronne fleurira. »

Antienne

Le Royaume de David est accompli : béni soit Dieu, alléluia.

Psaume 131

Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
et tout répit à mes paupières,
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
nous l’avons trouvée près de Yagar.
Entrons dans la demeure de Dieu,
prosternons-nous aux pieds de son trône.

Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
toi, et l’arche de ta force !
Que tes prêtres soient vêtus de justice,
que tes fidèles crient de joie !

Pour l’amour de David, ton serviteur,
ne repousse pas la face de ton messie.

Antienne

R/ Nous te rendons grâce, ô notre Dieu !

Psaume CANTIQUE (Ap 11-12)

R/Nous te rendons grâce, ô notre Dieu !

A toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l'univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne.R/

Les peuples s'étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
les petits et les grands.R/

Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L'accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
devant notre Dieu.R/

Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
jusqu'à mourir.

Soyez donc dans la joie, *
cieux,
et vous, habitants des cieux !R/

Parole de Dieu Col 2, 6-10.12

Continuez donc à vivre dans le Christ Jésus, le Seigneur, tel que nous vous l'avons transmis.

Soyez enracinés en lui, construisez votre vie sur lui ; restez fermes dans la foi telle qu'on vous l'a enseignée, soyez débordants d'action de grâce.

Prenez garde à ceux qui veulent faire de vous leur proie par leur philosophie trompeuse et vide fondée sur la tradition des hommes, sur les forces qui régissent le monde, et non pas sur le Christ.

Car en lui, dans son propre corps, habite la plénitude de la divinité.

En lui vous avez tout reçu en plénitude, car il domine toutes les puissances de l'univers.

Par le baptême, vous avez été mis au tombeau avec lui, avec lui vous avez été ressuscités, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui a ressuscité le Christ d'entre les morts.

Antienne

R/ il louait le nom de Jésus et le chantait dans son action de grâce, alléluia !

Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !


Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent;

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

L'intercession

Seigneur nous te prions pour toutes les confréries qui invoquent saint Bernardin de Sienne comme leur saint patron, qu’elles soient pleines de charité et d’amour pour ton nom.

Seigneur, nous te prions pour la confrérie des pénitents de Vence, donne-lui de se relever et de reprendre en main l’œuvre de charité en ton nom.

Seigneur nous te prions pour tous les défunts de nos confréries et de nos familles, que par l’intercession de saint Bernardin de Sienne ils jouissent du repos éternel.

Notre Père

Oraison

Dieu qui as mis au cœur de saint Bernardin de Sienne un amour admirable pour le nom de Jésus, permets qu’à sa prière et par ses mérites le feu de ta charité nous envahisse. Par Jésus Christ…

Qu'est-ce qu'un pénitent bleu?

Rechercher dans ce blog