mercredi 4 novembre 2015

Franciscains d'Alep

Alep, l’église a été frappée : elle tremble mais ne tombe pas. 

Frère Ibrahim : « La Vierge nous a protégés »

Le soir du dimanche 25 octobre à 17 heures une fusée a frappé l’église des franciscains d’Alep, pendant la célébration de la messe. Heureusement, dit frère Ibrahim dans une lettre, « la coupole a supporté l’attaque qui s’est produite à l’extérieure et le lancement n’a pas réussi à entrer dans l’église ».  Aucun mort, seulement deux ont été légèrement blessés. C’était juste le moment de la distribution de la communion -poursuit frère Ibrahim- et puis, une minute de panique où la terre pendant laquelle la terre tremblait sans cesse et nous ne voyions rien».  Ce n’était sans doute pas un hasard –déclare frère Ibrahim- que la fusée est arrivée précisément à ce moment-là.
Par ailleurs, « il n’est toujours pas une coïncidence le fait que nous nous sommes tous sauvés : c’était sans nul doute le manteau de notre Mère Marie».
A la suite de cet épisode la communauté s’est réunie dans le jardin pour remercier le Seigneur et terminer la célébration, avec un nouvel espoir de salut.
« Nous espérons », conclut le père Ibrahim, « que tout ce chaos finira et nous arrivons à parler de ces événements au passé sans avoir peur que tout ça recommence d’un moment à l’autre»

Qu'est-ce qu'un pénitent bleu?

Rechercher dans ce blog