samedi 26 janvier 2013

Présentation du Seigneur


Chapelle du Saint Sépulcre

Samedi 2 février 2013

Messe de la Présentation du Seigneur au Temple

Procession de la lumière 
et prise d'habit de deux nouveaux pénitents bleus

dimanche 6 janvier 2013

Voeux du prieur des Pénitents Bleus


Voeux prononcés à l'issue de la messe du temps de Noël célébrée le dimanche 6 janvier 2013 dans la chapelle du St Sépulcre de Nice.

Chers confrères et consœurs, chers amis,

je vous remercie pour votre présence ce soir dans notre chapelle. Au nom de tous mes confrères pénitents bleus je vous souhaite une bonne, une belle année 2013. Que le bonheur illumine vos familles.

Je ne serai pas long mais je voulais partager avec vous quelques réflexions.

2013 sera l’année d’un anniversaire, nous célébrerons le 1700ème anniversaire de l’Edit de Milan. Ce texte est un acte fondamental pour le christianisme puisque c’est par lui que l’empereur Constantin accordait aux chrétiens la liberté de culte dans l’Empire Romain.  1700 ans que le christianisme irrigue notre société occidentale de ses valeurs et de ses idéaux, nous sommes les héritiers de cette liberté accordée et, dans une certaine mesure, c’est grâce à cet évènement que nous sommes ici ce soir.

Et pourtant depuis quelques mois j’ai entendu, comme vous, de nombreux propos haineux à l’encontre des catholiques. Je note en particulier que sous prétexte de débat concernant la loi sur le « mariage pour tous », notre foi est raillée et nous, catholiques, sommes montrés du doigt par une certaine frange de la classe politique qui nous traite comme d’infâmes canailles. L’année qui s’ouvre risque d’être dure pour les catholiques qui ont été bien trop souvent, au cours de ces derniers mois, dénoncés comme de mauvais Français. 1700 ans de liberté religieuse pour en arriver là… on se croirait de nouveau dans la tourmente de 1905 !

Je ne sais si vous avez suivi les auditions de la commission parlementaire qui prépare le projet de loi sur le « mariage pour tous »... Lorsque cette commission a reçu l’archevêque de Paris un député s’est adressé à lui avec un mépris hautain, comparant l’Eglise à un lobby dont l’opinion est marginale et ne concerne que les catholiques « s’il en reste » a-t-il ajouté… Quel toupet, quelle calomnie, quel manque de respect à notre endroit !

Alors, monsieur le député, et vous tous qui ne pensez qu’à dessécher l’Eglise, vieux rêve des régimes totalitaires de tous horizons politiques, sachez que nous existons. Nous sommes catholiques et nous ne sommes pas des sous-citoyens. Depuis l’Edit de Milan nos prédécesseurs ont forgé et animé la société occidentale. Des catholiques il en reste, nous sommes ici et nous y resterons !
Que cette année 2013 nous apporte donc aussi la force et le courage pour faire front à ceux qui veulent nous voir disparaître.

Sébastien RICHARD
Prieur de la Société du St Sépulcre

Qu'est-ce qu'un pénitent bleu?

Rechercher dans ce blog